: 4 min

Une femme dans l’industrie : portrait de Coralie chez Safran Transmission Systems

A l’occasion de la Journées internationale des droits des femmes, notre société rend hommage au parcours de Coralie, aujourd’hui designer industriel chez Aero Gearbox International, la joint-venture entre Safran Transmission Systems et Rolls-Royce. Elle témoigne de son expérience en tant que femme dans le secteur de l’industrie.
rollup_coralie.jpg

Après un bac technique, Coralie effectue un BTS Microtechniques puis une licence en conception des systèmes mécaniques. Si dès l'école, Coralie évolue dans un milieu essentiellement masculin « nous n'étions que quatre filles en bac technique, et j'étais la seule en BTS », cette constatation n'est cependant qu'un détail. Pour elle, c'est l'attrait pour le dessin industriel en 2D puis en 3D sur des logiciels tels que Catia qui la pousse à s'orienter vers le métier de designer industriel.

Pendant huit années, Coralie fait ses armes en réalisant des missions de prestation dans plusieurs sociétés aéronautiques, en qualité de dessinatrice projeteuse en mécanique. Chez Safran Nacelles par exemple, où en tant que dessinatrice industrielle, elle travaille sur « des modifications de plans et des changements à la définition sur les nacelles Embraer ». Ses missions la mèneront jusqu'aux États-Unis, où elle travaille pour Dassault Aviation sur le design des intérieurs avions.

Près de dix ans d'expérience chez Safran en tant que designer industriel

C'est forte de ces expériences que Coralie rejoint Safran en 2012, d'abord chez Safran Aircraft Engines sur le site de Villaroche, au service Modules Intégration des Turbines Basse Pression « J'y étais garante de la partie turbine basse pression, partie non tournante du LEAP-1A ». Elle demande ensuite sa mutation sur le site de Gennevilliers, où elle intègre le CEI (Centre d'Excellence Industrielle) Aubes de Turbine. Coralie y dessine des distributeurs et roues mobiles pour les moteurs LEAP-1A, LEAP-1B et Silvercrest « Pleinement intégrée à l'équipe R&D (Recherche & Développement), c'est d'ailleurs là-bas que j'ai déposé le plus de brevets avec une moyenne de deux brevets par an ».

Si Coralie affirme que « en début de carrière, j'ai bien constaté qu'en tant que femme, j'étais plus souvent attendue au tournant et amenée à devoir faire mes preuves », elle souligne cependant que « les mentalités ont bien évolué sur le sujet depuis mon entrée sur le marché du travail il y a plus de quinze ans », avec une génération aujourd'hui beaucoup plus sensible aux problématiques de genre et au sexisme. Une légitimité face à ses collègues notamment masculins qui serait donc pour Coralie plus facilement remise en cause en raison de son âge qu'en raison de sa féminité. Mais c'est surtout la naissance de ses deux filles en l'espace de deux années qui a « certainement constitué mon plus gros challenge en tant que femme qui travaille. Il a fallu que je trouve une stabilité en tant que jeune parent et surtout que je parvienne à concilier cette nouvelle vie de famille avec mon quotidien professionnel ».

Dessiner chez Aero Gearbox International les transmissions de puissance de demain

C'est en avril 2019 que Coralie rejoint Aero Gearbox International en tant que designer industriel de transmission de puissance, notamment pour le moteur Trent 7000 de Rolls-Royce qui propulse l'Airbus A330neo, ainsi que dans le cadre du développement du démonstrateur Ultra Fan de Rolls-Royce. Une nouvelle mobilité que Coralie attendait avec une hâte particulière « J'y ai retrouvé cette ambiance internationale que j'avais appréciée lors de mes missions de prestation, en y ajoutant le côté "start-up" : j'ai la possibilité d'être réellement force de proposition et de pouvoir faire preuve de créativité ».

Coralie a aujourd'hui le sentiment de parvenir à concilier pleinement son quotidien de mère de famille avec sa vie professionnelle. Elle ne manque d'ailleurs pas de projets en matière de carrière « Afin de continuer d'évoluer et me permettre de saisir de nouvelles opportunités, je souhaiterais réaliser une VAE (validation d'acquis d'expérience) en validant un diplôme d'ingénieur, et m'investir davantage dans la transmission de savoir, notamment à travers du tutorat ou de la gestion de projet ».

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer