« Le marrainage permet un contact privilégié avec le monde professionnel »

Camille, ingénieure chez Safran Transmission Systems, est la marraine de Pauline, étudiante à l’ECAM Rennes (école d’ingénieurs généralistes). Réunies par une même passion – l’aéronautique –, la première accompagne la seconde dans les différentes étapes de sa vie étudiante jusqu’à la construction de son projet professionnel.
page_image_marrainage.jpg

Camille, diplômée de l'ESTACA (École Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile), travaille chez Safran Transmission Systems depuis 2015. « J'ai été embauchée juste après mon stage de fin d'étude, raconte la jeune femme de 27 ans. Depuis, j'occupe le poste de Coordinatrice Investissements au sein du département Ingénierie Industrielle. » Son rôle : la gestion de tout ce qui a trait à l'opérationnel pour l'installation des machines sur le site de Colombes, dans les Hauts-de-Seine, où plus de 900 salariés travaillent autour de la transmission de puissance, un élément primordial pour le fonctionnement des aéronefs.

Un accompagnement privilégié

Il y a quelques années, c'est dans les airs qu'elle a fait la rencontre de Pauline Louapre, 23 ans aujourd'hui. Littéralement : « nous fréquentions le même centre de vol à voile dans la région de Rennes », explique Camille. « Voler ensemble, ça rapproche », semble lui répondre Pauline. Alors, forcément, lorsque cette dernière a été amenée à trouver un parrain ou une marraine dans le cadre de sa troisième année d'études, elle n'a pas eu à chercher bien longtemps. « Camille s'est tout de suite montrée intéressée et motivée à l'idée de m'accompagner », se souvient-elle. « C'était pour moi une évidence » confirme l'ingénieure investie depuis plusieurs années en tant que marraine auprès de l'association « Elles Bougent », une structure qui vise à promouvoir les métiers d'ingénieures et de techniciennes auprès des jeunes femmes. Et d'ajouter : « Il y a quelques années à peine, j'étais confrontée aux mêmes interrogations que Pauline. Avec l'expérience, je suis en mesure de lui donner des pistes de réflexions, des outils pour qu'elle puisse faire les meilleurs choix possibles. L'idée, c'est de pouvoir l'accompagner dans les différentes étapes de sa vie étudiante. »

Trouver des réponses à ses questions

Pour que tout cela soit encore plus concret, Camille a fait venir Pauline sur le site de Safran Transmission Systems à Colombes. Une journée en immersion au cours de laquelle l'étudiante a pu découvrir l'environnement où évolue l'ingénieure ainsi que les relations qu'elles entretient avec ses différents collaborateurs. Bref, « un contact privilégié avec le monde professionnel » dixit l'étudiante. D'ailleurs, avec le recul, Pauline en est convaincue : « Lorsque l'on entreprend des études d'ingénieur, on a souvent bien du mal à cerner les réalités de ce métier. Grâce à cette expérience, j'ai pu trouver des réponses à mes questions. J'ai ainsi pris conscience que le métier d'ingénieur est un rôle important, non seulement pour ses qualifications et ses aptitudes, mais aussi pour ses qualités relationnelles. Savoir être à l'écoute, savoir s'exprimer et expliquer quand quelque chose ne va pas... mais surtout savoir dire ce qui va bien ! ».  

Et Camille de conclure « Cette expérience, c'est du ‘'gagnant-gagnant''. D'un côté, elle offre la possibilité aux étudiants de mieux cerner ce qui les attend une fois qu'ils seront diplômés. De l'autre, elle permet de développer la connaissance du groupe Safran et de ses différents métiers auprès de nouveaux talents ».

 

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer